Accueil » Critiques / Analyses Manga » Magi, the labyrinth of magic (Shinobu Ohtaka/ (...)

  • noter cet article :

Magi, the labyrinth of magic (Shinobu Ohtaka/ Kurokawa)

dimanche 17 juillet 2011, par Shinmanga


JPG - 21 ko
magi, the labyrinth of magic

Ceux qui ont pu suivre mon blog le savent, je ne blog plus vraiment. Temps, motivation etc.. J’ai vraiment du mal à me poser sur une chaise pour passer du temps devant un ordinateur pour écrire une chronique. D’autant que le temps passant et ma ferveur pour les mangas diminuant, je suis passé du rang de pseudo connaisseur à celui de complet néophyte. Niveau sorties, je suis complètement à la rue.

Mais bon, l’objet de ce petit article est de parler de Magi. Un petit manga de Shinobu Ohtaka, auteur de Sumomomo, manga relativement délirant dont j’ai un bon souvenir (la série est aujourd’hui terminée). A travers Magi, l’auteur nous emmène dans le monde des mille et une nuits, des Djinn, des magiciens et des voleurs !

Un bon premier bon point. Ce filon a été assez peu exploité dans l’univers du manga et le manga rend plutôt bien de ce point de vue. Bien que l’auteur ne soit pas allé très loin pour trouver le nom des héros (Ali baba et Aladin...), la thématique reste assez originale et un terreau assez exploitable. La chose étant relativement rare dans le monde du manga, l’entame du titre m’a donc plutôt emballée.

L’histoire ? le lecteur est invité à suivre les pas d’Aladin un jeune magicien naïf au grand coeur (c’est du shonen quoi) accompagné d’une lampe magique cachant une montagne de muscle sans tête (oui oui, sans tête) nommée Hugo. Aladin va faire la rencontre d’Alibaba, un garçon au mystérieux passé et plutôt doué avec une arme qui verra en Aladin l’occasion de conquérir des trésors.

On devine que nos héros devront réaliser plusieurs quêtes se matérialisant apparemment sous la forme de labyrinthe à parcourir (pour le moment, nous ne voyons que le premier labyrinthe) pour trouver trésor et objets magiques. Mais arrêtons là la narration de l’histoire.

Qu’en ai je penser ? En tant que lecteur devenu véritablement lambda (je lis juste quelques mangas et non plus tout ce qui passe comme à une époque), j’ai trouvé ce titre fun et rafraîchissant comme cela avait pu être le cas avec Sumomomo.

Shinobu Ohtaka apporte vraiment quelque chose de nouveau au monde du shonen, et ce n’est pas rien. Les personnages sont attachants, le rythme toujours soutenu (dans un tome de Ohtaka, il se passe toujours énormément d’évenement) et l’histoire n’est pas dénué d’intérêt (sans dire que le suspense serait à couper le souffle comme un monster, le lecteur a tout de même envie d’en savoir plus sur les personnages). Dommage que l’auteur ne puisse s’empêcher de mettre sa petite touche de Ecchi quand il le peut. Assez peu de combat pour le moment mais plutôt de l’aventure et de l’exploration.

Graphiquement, que dire si ce n’est que si vous avez aimé Sumomomo, vous aimerez Magi. C’est énergique, dynamique, parfois dénué de décors et un peu grossier mais tout à fait en adéquation avec les personnages et l’histoire. bref, tout à fait honorable et efficace (enfin, de mon point de vue).

En bref, j’ai trouvé cette lecture vraiment agréable et j’aimerai bien lire la suite ! la preuve, Magi est le premier article sur le blog depuis maintenant plusieurs mois. Merci Magi !

magi, the labyrinth of magic


  • Digg
  • Del.icio.us
  • Facebook
  • Google
  • Technorati
  • Live
  • Scoopeo
  • Wikio
  • Furl
  • Blogmarks
  • Reddit
  • Mister wong
  • Viadeo





Paperblog : Les meilleurs actualités issues des blogs TopOfBlogsHit-Parade Annuaire Asie (Japon, Chine, Inde, Coree, Vietnam, Thailande, Cambodge, Laos, ...)
E_article_principal>